LES ACTUALITES AUSTRALIENNES

NATIONAL

 

Le 31 DECEMBRE : Sydney et le monde célèbrent le nouvel an malgré les craintes d'attentats (Source : "http://actu.yonne-republicaine")

Sydney a donné mercredi soir le signal des célébrations de la nouvelle année dans le monde avec près d'un million de spectateurs défiant les craintes d'attentat terroriste pour admirer le traditionnel feu d'artifice sur le port. Au fil des heures, des millions de gens devaient envahir les rues des grandes villes de la planète suivant la métropole australienne et son opéra emblématique, première à entrer dans 2004 devant les caméras des télévisions répercutant les lumières pour un milliard de téléspectateurs.
Pour prévenir tout attentat terroriste chez cet allié des Etats-Unis, de très nombreux policiers, certains en civil, artificiers et équipes dotées de chiens se sont mêlés à la foule, surveillée par des agents placés au sommet des immeubles, sur des bateaux ou à bord d'hélicoptères. Des fouilles, interdictions de stationner et de boire de l'alcool ont contrasté avec les années précédentes où mes débordements avaient été la principale nuisance.
Dans ses voeux, le Premier ministre John Howard a averti qu'il ne fallait pas baisser les bras en 2004 malgré l'arrestation de l'ex-président Saddam Hussein en Irak et le renoncement de la Libye aux armes de destruction massive. "Nous sommes tous des cibles potentielles", a-t-il dit.
Des mesures de sécurité sans prcédent ont été prises en différents endroits d'Asie, d'Europe et d'Amérique pour le Nouvel an ...

Le 25 DECEMBRE : Au royaume de Hutt River (Source : "lemonde.fr")

Depuis 1970, un fermier astucieux a fait sécession de la fédération australienne, transformant sa propriété en principauté autonome. Il bat monnaie, vend des passeports ...
Pour en savoir plus, la suite de l'article se trouve ici.

Le 14 NOVEMBRE : Australie : Iles apatrides (Source : "lepoint.fr")

L'Australie adopte un nouveau concept : la loi rétroactive. Quelques heures après qu'un bateau contenant 14 boat people originaires du Kurdistan turc a jeté l'encre, le 4 novembre, au large de l'île de Melville, le gouvernement fédéral a décidé d'exclure juridiquement cet îlot ainsi que 4 000 autres îles du territoire australien. Ce texte, qui empêche les immigrants illégaux de demander le droit d'asile, est entré en vigueur le 3 novembre à minuit, soit près de vingt-quatre heures avant d'avoir été formulé ... Après cette "formalité", Canberra a dépêché un bateau de la marine australienne pour remorquer dans les eaux internationales le bateau contenant les immigrés kurdes, qui sont aujourd'hui sur une île indonésienne
Cette méthode expéditive a été sévérement condamnée par les Nations Unie, estimant que le Premier Ministre, John Howard, avait enfreint la convention internationale sur la protection des réfugiés. Accusation réfutée par Canberra.

Le 29 SEPTEMBRE : Important remaniement ministériel en Australie (Source : "edicom.ch")

Le Premier Ministre australien John Howard a annoncé lundi un important remaniement ministériel, renouvelant plusieurs postes clés de son gouvernement et nommant notamment le contreversé ministre de l'Immigration Philip Ruddock à la Justice.
Ce remaniement intervient un an avant les élections fédérales lors desquelles la coalition conservatrice de John Howard devrait briguer un quatrième mandat.
Le Premier Ministre australien a déclaré à la presse que ces changements permettront de poursuivre "le processus de renouvellement et de régénération " de son gouvernement. "Ils vont renforcer l'engagement du gouvernement à remplir ses objectifs sur la sécurité nationale, la puissance économique et la stabilité sociale", a-t-il précisé.
Le numéro deux du gouvernement et successeur pressenti de John Howard, le ministre du Trésor Peter Costello, conserve sa place. ... S'il est encensé par le Parti libéral d'Howard pour sa politique d'immigration stricte, le nouveau ministre de la justice Philip Ruddock, ne fait pas l'unanimité en Australie et dans le reste du monde. Il est la cible des organisations de défense des droits de l'homme pour avoir décidé la mise en détention automatique des demandeurs d'asile tentant d'entrer illégalement dans le pays.

Le 3 JUILLET : Plus de peur que de mal sur l'aéroport de Sydney (Source : "radio-canada.ca")

Les 347 passagers d'un vol de la compagnie nationale australienne Qantas reliant Francfort à Sydney par Singapour ont dû être évacués d'urgence en raison d'un début d'incendie sur le tarmac de l'aéroport de Sydney. 5 personnes ont été légèrement bléssées lors de l'évacuation par un toboggan à l'arrière de l'appareil, à la suite d'un mouvement de panique qui a suivi l'annonce de l'évacuation. L'appareil, un Boeing 747 avait atterri sans incident à 5 heures (heure locale) et se dirigeait vers son aire de stationnement lorsqu'un mécanicien au sol a détecté de la fumée sortant de l'un des 16 freins d'atterrissage. Un des responsables de la compagnie a annoncé que de nouveaux freins seraient installés avant que l'avion ne soit remis en service. un autre a indiqué que l'incident ferait l'objet d'une enquête.

Le 2 JUILLET : L'Australie intercepte un bateau avec 54 réfugiés vietnamiens (Source : "Edicom.ch")

L'Australie a intercepté un bateau avec à son bord 54 réfugiés d'origine vietnamienne. Ils ont été arrêtés alors qu'ils s'apprêtaient à débarquer près de Port Hedland au Nord Ouest du pays. Il s'agit de la première arrivée de clandestins depuis le renforcement des lois contre l'immigration clandestine fin 2001. Dans ce cadre, le gouvernement australien a donné à l'île australienne de Christmas un statut extra-territorial, afin que les réfugiés qui y débarquent ne puissent pas formuler une demande d'asile. Dans ce cadre, et conformément à la loi en vigueur, les boat people ont été maintenus au large durant la nuit et ont entamé le lendemain les 1 800 kilomètres les séparant de l'île Christmas.

Le 6 JUIN : Incident dans un avion des lignes intérieures australiennes (Source : "Edicom.ch")

Un passager a été interpellé à bord d'un vol intérieur australien. L'individu a été interpellé alors que l'avion gagnait la piste d'envol à l'aéroport de Melbourne. Il avait proféré des menaces ef déclaré à un autre passager que l'avion "est celui de Bush et il va tomber" Cet incident survient une semaine après qu'un homme armé de gourdins eut tenté de détourner un vol de la Compagnie australienne Qantas.

Le Ministre des Transports John Anderson a appelé la population à garder son calme et a estimé que le dernier incident en date était un "canular stupide". Aucune arme n'a été retrouvée sur l'homme pas plus qu'à bord de l'avion

Le 25 MAI : Peter Hollingworth, Gouverneur Général de l'Australie a démissionné.

Sous la pression de nombreux journaux, qui publient des éditoriaux l'appellant à démissionner "pour le bien du pays" et de nombreuses voix et alors qu'un récent sondage montre que 76 % des Australiens pensent qu'il devrait démissionner, le Gouverneur Général abandonne son poste.

Le 11 MAI : Scandale en Australie : Accusé de viol, le Gouverneur Général d'Australie suspend ses activités. (Sources : "edicom.ch" - "radio-canada.ca")

Le Premier Ministre australien, John Howard a annoncé que le Gouverneur Général du pays, représentant de la Reine d'Angleterre sur l'île, Chef de l'Etat et donc Commandant en chef des forces armées, suspendait ses activités à la suite de l'accusation de viol qui le frappe et en attendant les résultats de l'enquête. La victime présumée, âgée de 57 ans accuse Peter Hollingworth de l'avoir violée alors qu'elle se trouvait dans un camp de vacances de l'Eglise anglicane dans les années 1960. Elle s'est suicidée, il y a deux semaines, après avoir porté plainte contre Peter Hollingworth et contre un diocèse du Victoria.

Un autre scandale avait touché Peter Hollingworth dans les années 1990. Alors qu'il était archevèque anglican de Brisbane, il avait autorisé un pasteur pédophile à continuer à exercer ses fonctions. Le Gouverneur admit l'an dernier qu'il avait "commis une erreur de jugement sur cette affaire". Le 1er Mai dernier, un rapport du diocèse anglican de Brisbane accuse Peter Hollingworth d'avoir fermé les yeux sur les activités de plusieurs prêtres pédophiles dans les années 1980 et 1990 alors qu'il étit évêque de la ville. L'intérim de Peter Hollingworth sera réalisé par le Représentant de la Reine en Tasmanie Sir Guy Green.

Le 27 AVRIL : Australie : Pneumonie, la panique (Source : "radiofranceinternationale.fr")

L'Australie enregistre seulement trois cas de pneumonie atypique mais un vent de panique souffle sur le pays et sur sa population

- Les hopitaux et les cabinets de généralistes sont submergés de personnes inquiètes.
- Des étudiants et leurs professeurs, revenant d'un voyage à Hong Kong , ont été mis en quarantaine par leur établissement alors qu'ils ne présentaient pas de symptômes.
- Une femme enceinte s'est vue refuser l'accès à la maternité sous pretexte qu'elle revenait d'un voyage eb Asie.
- Les expatriés australien continuent à quitter l'Asie.
- La ville de Darwin a annulé les rencontres sportives Arafura qui devaient rassembler le mois prochain 3 000 athlètes d'Asie et du Pacifique.
- Des mesures exceptionnelles ont été prises pour limiter l'extension de la contagion : Tout le personnel aérien australien a désormais obligation de dénoncer une personne présentant des symptômes. Qantas, la compagnie aérienne nationale a pour consigne de donner des masques aux six rangs voisins d'une personne suspecte. Dès l'atterissage, une infirmière l'ausculte. En cas de doute, cette dernière est amenée en zone de quarantaine.

Les compagnies aériennes de la région souffrent particulièrement de la situation. Qantas : Annulation : 20 % des vols internationaux. Cathay Pacifique : Chute des réservations de 42 %. et Singapour Airlines : moins 20 %.

Cette baisse entraine aussi un coup dur pour tout le secteur du tourisme.

Le 17 AVRIL : L'Australie ferme son plus important centre de rétention d'immigrés (Source : "edicom.ch")

Le plus important centre de rétention d'immigrés clandestins d'Australie a été fermé ces derniers jours a -t-on indiqué de source officielle. Le centre de Woomera, ouvert en 1999 et situé en Australie Méridionale avait été le théatre à plusieurs reprises de manifestations violentes. Woomera a abrité jusqu'à 1 400 demandeurs d'asile en attente du traitement de leur demande. Un nouvel établissement, plus moderne, le centre de Baxter, situé lui aussi en Australie Méridionale va remplacer celui de Woomera. Le gouvernement conservateur de John Howard a fait l'objet à plusieurs reprises de critiques des Nations Unies et d'organisations de défense des droits de l'Homme pour sa politique de mise en détention systématique des immigrants illégaux.

Le 17 AVRIL : Une fraude bancaire internet d'un nouveau genre en Australie (Source : "linternaute.com")

En Australie, des pirates ont envoyé aux clients de certaines banques des e-mails pour pirater leurs codes d'accès. On est passé très près d'une catastrophe. Depuis mi-mars, les banques et les services de police sont sur les dents : Des clients de la "Commonwealth Bank of Australia" ont reçu un e-mail aux couleurs de leur établissement bancaire leur demandant de réactiver leur compte internet en cliquant sur l'adresse de la banque. Or cette adresse aboutissait à un faux site, réplique exacte de celui de la banque. Après avoir saisi leur identifiant et leur code d'accès, les clients ne voyaient rien venir sur l'écran. Le but était, pour les pirates, de subtiliser les mots de passe et les codes d'accès afin de réaliser des transactions depuis le vrai site de la banque. Heureusement, des internautes, ayant reçu ce mail, n'étaient pas client de cette banque et ont pu informer la banque de cet événement. D'autres internautes se sont méfiés à cause du grand nombre de fautes d'orthographe du mail. La banque concernée a alors changé les mots de passe des quelques dizaines de clients tombés dans le panneau sans qu'aucune transaction frauduleuse n'ait lieu. Quinze jours après,c'est au tour de la "Westpac" d'être victime du faux message. Elle aussi changera en urgence les codes de plusieurs dizaines de clients internet. En fin de semaine dernière, c'était au tour de la "ANZ Bank" d'être ciblée. Encore une cinquantaine de clients tombés dans le piège. Les services de police enquêtent sur ces essais d'escroquerie mais il semblerait qu'ils soient menés d'un pays étranger. En attendant d'en savoir plus, les banques informent leurs clients par mail de l'existence des faux mails.