LES ACTUALITES AUSTRALIENNES EN 2006

REGIONAL

 

Le 29 NOVEMBRE :Australie: la Tasmanie va indemniser les aborigènes (Source : "canalz.be/fr")

La Tasmanie, Etat du sud de l'Australie, a adopté une loi qualifiée d'"historique" prévoyant l'indemnisation des "générations perdues" d'enfants indigènes retirés à leurs familles pour les assimiler à la culture blanche. La législation fait de la Tasmanie le premier Etat australien à indemniser les enfants enlevés de force à partir des années 1930 et jusqu'aux années 70. De dix mille à cent mille enfants sont concernés dans l'ensemble de l'Australie. Le Réseau international pour les droits des Aborigènes australiens (Eniar, une ONG européenne) affirme qu'"entre 10 et 30 pc" des enfants aborigènes ont été enlevés. La plupart étaient placés dans des églises ou des centres d'éducation publics et considérés comme des orphelins. Beaucoup ont souffert de maltraitance et de sévices sexuels. La Tasmanie a consacré cinq millions de dollars australiens (3,95 millions de dollars américains) au dédommagement de la centaine d'aborigènes concernés dans l'Etat, soit environ 5.000 dollars par personne.

Le 21 SEPTEMBRE :Australie: tribunal reconnaît des droits aux Aborigènes sur Perth (Source : "canalz.be/fr")

Un jugement sans précédent en Australie a reconnu les droits fonciers des Aborigènes sur la ville de Perth, située à l'ouest du pays. Mardi, pour la première fois, un tribunal fédéral a reconnu les droits fonciers autochtones sur une vaste zone urbaine, compte tenu de la présence de populations aborigènes avant l'arrivée des colons européens. Des procédures similaires visent Sydney, plus grande ville du pays, ainsi que Melbourne dans le sud et Brisbane sur la côte est. Dans ses attendus, le juge Murray Wilcox a indiqué que le peuple Nyoongar avaient apporté la preuve de titres de propriété sur plus de 6.000 km2 s'étendant sur Perth, capitale d'Australie occidentale, et ses environs. Le magistrat a estimé que ce peuple avait été largement dépossédé de ses droits par les colons blans en 1829. Le Premier ministre conservateur John Howard a exprimé "une inquiétude considérable" après ce jugement tandis que le Garde des Sceaux, Philip Ruddock a déclaré que cette décision pourrait avoir "d'importantes implications". "Dans les grandes villes, où il y a des zones très étendues de parc, de littoral, de plage... Il se pourrait tout aussi bien que des propriétaires de titres autochtones soient en mesure d'en interdire l'accès au public", a-t-il dit.

Le 27 AVRIL :Accident minier mortel dans le nord de la Tasmanie (Source : "abc.net.au")

Les sauveteurs ont retrouvé le corps de l'un des trois mineurs emprisonnés, depuis mardi soir, à 1 kilomètre sous terre, dans la mine d'or de Beaconsfield dans le nord de la Tasmanie.

Le directeur de la mine, Mathew Gill, précise que le corps de la victime a été retrouvé à 7 heures 22 ce matin, heure locale, et que l'on ne sait rien du sort des 2 autres mineurs. Une sonde à piquer à guidage électronique a permis de détecter la victime.

Plus les heures passent et plus les espoirs diminuent de retrouver vivants les 2 autres mineurs, un accident qui a mis en émoi la petite communauté locale.

D'après les sauveteurs une secousse sismique aurait provoqué un éboulement de roches dans le secteur où 17 hommes travaillaient à mille mètres sous terre, 14 ont réussi à s'échapper.

Le 25 AVRL :Le cyclone Monica frappe le Nord de l'Australie (Source : "catnat.net")

25/04 : Le cyclone Monica s'est fortement affaibli en pénétrant dans les terres du Nord de l'Australie. En effet, Monica est passé d'un système de classe 5 à 2 en quelques heures. De plus, sa trajectoire s'est incurvée vers le Sud-Ouest si bien que le gros du système devrait épargner la zone densément peuplée de Darwin.

Néanmoins, Monica reste dangereux. Le cyclone a traversé les communautés de Maningrida, d'Oenpelli et de Jabiru où il a causé des dégâts matériels assez limités et provoqué des coupure d'électricité. De nombreux arbres ont également été déracinés mais on ne déplore pas de conséquences humaines pour le moment.

24/04 : Monica, cyclone de classe 5, avec des vents dépassants les 350 km/h en rafale a touché le Nord de l'Australie, près de Maningrida et menace le secteur de Darwin (700 000 habitants). D'après le bureau national météorologique Australien ce cyclone est un des plus puissants à toucher cette partie du pays.

Monica se dirige vers le Sud-Ouest et devrait s'affaiblir à mesure qu'il pénètre dans les terres. Néanmoins, il devrait être d'intensité 2 ou 3 lorsqu'il atteindra le secteur de Darwin. Les services de secours ont déjà évacués les habitants qui se situent sur le chemin de Monica, y compris 200 résidants de l'île de Goulbourn.

Monica est comparé au cyclone Larry qui avait dévasté le Queensland le mois dernier. On s’attend à ce que Monica soit encore plus dévastateur que Tracy qui avait dévasté la ville de Darwin la veille de noël en 1974.

Source : ABC, Bureau météorologique australien

Le 18 AVRL :Monica fond sur l'Australie : Un puissant cyclone menace le nord-est du pays. (Source : "liberation.fr")

La saison cyclonique bat son plein dans l'océan Pacifique. Pour la seconde fois en moins d'un mois, l'Etat australien du Queensland, au nord-est du pays, est menacé par un cyclone, baptisée Monica par les météorologues et classé en catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq. Ses vents atteignent les 200 kilomètres par heure. Le phénomène doit en principe toucher les côtes australiennes mercredi en fin de matinée (heure locale), a calculé la météo australienne.
Les habitants de l'archipel de Torres Strait – qui regroupe environ 150 îles entre la Papouasie Nouvelle-Guinée et la péninsule de Cap York, à l'extrémité nord-est de l'Australie – ont été invités à se mettre à l'abri, loin des côtes. En Australie, aucune évacuation préventive n'a été ordonnée mais les autorités ont demandé aux habitants de rester en alerte au cas où ils devraient quitter leurs foyers précipitamment.
Le 20 mars, la côte orientale de l'Australie a essuyé un puissant cyclone de catégorie 5, Larry, qui n'a fait aucune victime, mais ravagé une partie de l'Etat du Queensland et de ses cultures de bananes et de cannes à sucre.

Le 28 MARS : Radio Australia : 24H dans le Pacifique - Les brèves du Pacifique (Source : "abc.net.au")

Vastes exercices militaires dans le Territoire du Nord.

Ce Territoire sera l'hôte, la semaine prochaine, de toute une série de manoeuvres militaires internationales nommées : Exercices Protecteurs du Pacifique. La prévention du transfert des armes de destruction massive et l'élimination de ces armes et des matériaux associés seront au centre de ce programme qui rassemble les forces aériennes australiennes et néo-zélandaises, des spécialistes des forces d'intervention de Singapour, de Grande-Bretagne et des Etats-Unis.

Le 22 MARS : Après Larry, l'Australie se prépare à recevoir Wati et Floyd (Source : "tahitipresse.pf")

Un nouveau cyclone, baptisé Wati, continue à poser une menace potentielle sur la région Nord-Est de l'Australie, où lundi déjà, un premier cyclone, Larry, a frappé avec des vents dépassant parfois les 250 kilomètres heure, provoquant d'énormes dégaâts aux infrastructures, aux récoltes et auxx bâtiments.

Ce nouveau cyclone se trouvait mercredi mercredi à une distance encore respectable des côtes australiennes (environ huit cents kilomètre à l'est de la ville de Cairns, Nord Queensland) et sa vitessede déplacement demeure réduite (moins de dix kilomètres par heure).
Wati, dont les vents atteignaient mercredi une vitesse constante, en son centre, de 130 kilomètres heure, avec des pointes à 160, possède toutefois toujours le potentiel de se développer avec des rafales prévues à 195 kilomètres heure d'ici 24 heures, selon les prévisions du centre d'alerte cyclonique de la marine américaine, basé à Hawaii.
Néanmoins, ces douze dernières heures, il a radicalement infléchi sa direction Ouest-Sud-Ouest pour amorcer une boucle et a emprunté une trajectoire Sud-Sud-Est, avant de quasiment s'immobiliser.
La pression en son centre est de 960 hectopascals.

Sur la côte Ouest : Floyd

Entre-temps, au Nord des côtes occidentales de l'Australie, un autre cyclone tropical, baptisé Floyd, s'est formé mardi.
Floyd, pour le moment, maintient une trajectoire Oueest-Sud-Ouest et se tient au large des côtes.
Les vents actuellement en son centre ont une vélocité de 100 kilomètres heures en son centre, avec des pointes à 130.
Selon les prévisions à 48 heures, ils pourraient atteindre les 155 kilomètres heure et 195 en rafales.
Lundi, le Nord de l'Etat australien du Queensland (côte Nord-Est de l'Australie) a été frappé de plein fouet par le cyclone Larry, dont les vents ont, par moment, dépassé les 250 kilomètres heure, en particulier sur la petite ville d'Innisfail, où les infrastructures, les récoltes de canne à sucre et de bananes ainsi que de nombreux bâtiments ont été gravement touchés.

Les secours s'organisent à Innisfail

Depuis mardi, l'armée australienne a mobilisé une centaine de soldats (déployés à partir de la base de Townsville, l'une des plus importante d'Australie et qui se trouve non loin de cette zone) pour prêter main forte aux autorités locales dans les opérations de nettoyage et de déblayayge des nombreux débris qui jonchent encore les routes.
D'ores et déjà, l'armée a fourni environ 50 000 (repas aux sans-abris et sinistrés et a monté quelques deux cents abris de fortune, à titre provisoire.
L'armée, dans un communiqué, indique par ailleurs qu'elle poursuit ses opérations de reconnaissance aérienne, au moyen d'hélicoptères Black Hawk et Sea Hawk, dans le cadre de l'affinement de l'évaluation des dégâts matériels (jusqu'ici évalués, selon les professionnels du secteur des assurances, à près d'un milliard de dollars australiens, soit environ 615 millions d'euros).
Les militaires ont aussi dépêché une équipe médicale et se déclarent prêt à augmenter leur effort, notamment en matière de génie civil, d'assistance médicale, de purification d'eau et d'"assistance humanitaire en général". De nombreux habitants de cette région se trouvent toujours sans électricité, ni eau courante, rapporte la radio nationale.
John Howard, Premier ministre australien, devait se rendre sur les lieux mercredi.
Il a d'ores et déjà annoncé le déblocage de fonds fédéraux d'urgence pour les personnes dont les habitations ont été sinistrées, d'un montant d'environ 600 euros par adulte et 250 enfants par enfant.
Monsieur Howard a également annoncé que le gouvernement fédéral australien contribuerait par ailleurs à hauteur de 100 000 dollars locaux (environ 60 000 euros) à un fonds d'urgence créé par le gouvernement de l'Etat du Queensland.

Le 22 MARS : L'Australie sous la menace d'un nouveau cyclone (Source : "edicom.ch")

Un nouveau cyclone menaçait mercredi le nord-est de l'Australie, déjà en partie dévasté par la dépression Larry, ont indiqué les services météos. Ce nouveau cyclone, baptisé Wati, est de catégorie 3, contre 5 pour Larry.
Ce dernier avait provoqué d'importants dégâts dans la région d'Innisfail, cité agricole de 8 500 habitants dans le Nord du Queensland. Wati se situait mercredi matin à environ 620 km au nord-est de Mackay, au sud d'Innisfail, et progressait "plutôt lentement", a indiqué la météorologue Cathy Muller.
"Nous pensons qu'il va continuer à progresser lentement dans les jours à venir"Puis il pourrait être pris dans une dépression qui l'emmènerait vers le sud-est" a-t-elle expliqué. Si tel est le cas, Wati ne frapperait pas les côtes mais elles pourraient malgré tout être touchées par de forts vents et une mer agitée.
Le cyclone Larry a en début de semaine détruit des centaines d'habirtation et de nombreuses récoltes, provoquant des centaines de millions de dollars de dégâts mais sans faire de blesséss graves.

Le 21 MARS : Premières aides d'urgence après le passage de Larry (Source : "http://tf1.lci.fr")

Une trentaine de personnes ont été légèrement blessées et l'on déplore de nombreux dégâts matériels après le passage du plus puissant cyclone depuis trente ans, au nord-est du pays.

Pour voir la vidéo de LCI (la chaîne d'informations de TF1) concernant le cyclone tropical Larry cliquez ici.

Des équipes militaires et de l'aide d'urgence ont été dépéchées mardi dans le nord-est de l'Australie pour assister les populations sinistrées et réparer les importants dégâts causés la veille par le puissant cyclone Larry, qui n'a fait que des blessés légers. Le Premier ministre John Howard a promis une aide d'urgence aux personnes sans abri ou dépourvues d'électricité après le passage du plus violent cyclone enregistré depuis 30 ans. "Le gouvernement fédéral donnera ce qui est nécessaire pour remettre sur pied ces localités. Il nous faut juste un jour ou deux pour évaluer correctement la meilleure façon de dépenser les sommes débloquées", a déclaré John Howard, qui doit se rendre mercredi dans la région.

84 000 habitants privés d'électricité

Une trentaine de personnes ont été légèrement blessées par cette dépression, classée en catégorie 5 avec des vents allant jusquà 290 km/h, lorsqu'elle a atteint les côtes dans une zone touristique, point de départ pour la Grande barrière de corail. La moitié des édifices d'Innisfail, cité agricole de 8 500 habitants au nord du Queensland, ont été endommagés tandis que les récoltes de bananes et de canne à sucre ont été balayées à 80 %, soitdes pertes estimées à plus de 200 millions de dollars américains menaçant quelques 4 000 emplois.

Le Premier ministre du Queensland, Peter Beattie, a pour sa part indiqué que de l'eau potable, des repas et des bâches étaient distribués dans les zones affectées et que des équipes d'intervention essayaient de réparer les lignes électriques et l'alimentation en eau. Au total, 84 000 habitations sont privées d'électricité. L'armée a de son côté déployé 150 hommes à Innisfail pour aider à la remise en état. Le cyclone Larry s'est affaibli au fur et à mesure qu'il a pénétré dans les terres mais les autorités surveillent désormais Wati, un autre cyclone (classé catégorie 2) qui devrait toucher terre dans la semaine.

Le 20 MARS : Un violent cyclone frappe l'Australie (Source : "http://archquo.novelobs.com")

Le cyclone tropical Larry est arrivé sur la côte nord-est du pays avec des pluies diluviennes et des vents soufflant jusqu'à 290 km/h.
Le cyclone tropical Larry balayait lundi 20 mars la côte nord-est de l'Australie avec des pluies diluviennes et des vents soufflant jusqu'à 290 km/h, causant d'importants dégâts et faisant une douzaine de blessés légers. Initialement classé en catégorie quatre, sur une échelle de cinq, il a été rétrogradé en catégorie trois en pénétrant sur les terres
Le Premier ministre de la province du Queensland a déclaré l'état d'urgence. "Il s'agit du pire cyclone que nous ayons eu depuis des dizaines d'années", a déclaré Peter Bettie à la télévisio lundi.

Réunion d'urgence

Les services d'urgence, du Premier ministre fédéral John Howard, ainsi que ceux des ministères de la Justice et de la Défense se réunssaient dans la capitale Canberra pour discuter d'un éventuel déploiementde soldats sur la zone touchée.
"S'il y a des besoins militaires, ils seront mis à disposition", a déclaré John Howard, soulignant qu'il ne pensait pas que Larry serait aussi dévastateur que l'ouragan Katrina, qui a détruit en partie la Nouvelle-Orléans en août dernier.
Larry a touché terre au niveau de la localité d'Innisfail (à environ 100 km au sud de la ville de Cairns), un site touristique connu comme point de départ des croisières sur la Grande barrière de corail, selon Jonty Hall, des services météorologiques australiens.
Ce dernier a qualifié les conditions de "terribles" et a averti d'une possible montée des eaux et de vents violents le long d'une bande de 300 km sur la côte nord-est de la province du Queensland.
Selon une porte-parole de la police tenue à l'anonymat, les vents ont arraché les toits de nombreux bâtiments et couché plusieurs arbres à Innisfail, où 109 personnes ont été évacuées de leurs habitations, situées dans des zones inondables. Une douzaine de personnes étaient soignées dans des hôpitaux locaux pour des blessures légères, selon un porte-parole du département de la Santé du Queensland

Coupures d'électricité

Jusqu'à 50.000 foyers étaient par ailleurs privés d'électricité lundi dans la région et devraient le rester pendant plusieurs jours, selon Gaylene Whenmouth, porte-parole de la compagnie Ergon Energy Cairns. Par ailleurs, plusieurs milliers de personnes, des touristes et des habitants, étaient retranchés dans leurs hôtels et maisons.
Le département des services d'urgences de la province du Queensland a indiqué que les équipes de secours attendaient que les vents se calment avant de se rendre sur les lieux touchés pour évaluer précisément les dégâts.
Dimanche soir, le directeur es services d'urgences du Queensland, Frank Pagano, a comparé la puissance dévastatrice de Larry à celle de l'ouragan Katrina.
"Il s'agit du cyclone le plus dévastateur que nous puissions avoir sur la côte est du Queensland depuis des dizaines d'années", a-t-il déclaré. "Il va y avoir de la destruction".
La compagnie aérienne australienne Qantas a annulé ses vols prévus lundi matin à destination de Cairns et de Townsville, les deux plus grosses villes situées sur la trajectoire de Larry.

Le 24 FEVRIER : Le cyclone Kate longe le Queensland (Source : "abc.net.au")

Selon les dernières nouvelles, tôt ce matin, du Centre d'alerte des cyclones tropicaux de l'état australien du Queensland, le cyclone Kate est toujours classé en catégorie 1. Kate se déplace au largede la mer de Corail parallèlement aux côtes Nord-Est du Queensland. Le cyclone était ce matin à 460 kilomètres des côtes, accompagné par des vents soufflant à un peu plus de 100 kilomètres à l'heure.