L'AUSTRALIE MERIDIONALE

SOUTH AUSTRALIA

"COME TO YOUR SENSE, COME TO SOUTH AUSTRALIA"

 

 

 

Les Aborigènes Kaurnas vécurent dans la région d'Adélaïde pendant de nombreux siècles avant que n'arrive le bateau de Peter NUYTS, navigateur hollandais, en 1627.
Ce n'est que le 28 décembre 1836 que le Colonel William LIGHT et le Capitaine John HINDMARSH débarquèrent dans la Baie Holdfast (Aujourd’hui Glenelg) et proclamèrent la fondation de la nouvelle Colonie.

(Pour en savoir plus sur la création d'Adélaïde, voir la partie concernant cette ville).

Même au début de la Colonie, les autorités semblent avoir une attitude plus ouverte que dans les autres Colonies. On la devait certainement à Edward Gibbon Wakefield, prédicateur quaker, présent à la tête des premiers colons.
La Colonie d'Australie-Méridionale fut construite sans “l'aide” des bagnards de Grande-Bretagne.
Au début, le développement fut lent et seul les fonds octroyés par le Gouvernement britannique sauvèrent de la ruine la Colonie alors gérée de façon indépendante.
Vers le milieu des années 1840, la Colonie était devenue financièrement indépendante et en 1856, elle devint autonome. Les bateaux à vapeur, navigant sur le Murray reliant l’Etat à l’Est, l’agriculture et l’élevage devinrent les principales activités économiques.
En 1857, le Parlement opta pour une Constitution aux principes étonnamment avancés et démocratiques pour l'époque : Elle introduisit notamment d'importantes réformes sociales, l'enseignement gratuit ainsi que le vote des femmes.

Aujourd’hui, l’Australie-Méridionale est le quatrième Etat en superficie, (984 277 km2), qui représente presque 13 % de la superficie totale du pays mais cet Etat est peu peuplé (1 473 000 habitants). Cette population est concentrée pour les ¾ dans l'agglomération d'Adélaïde (1 070 000 habitants). Les Aborigènes et les Métis sont peu nombreux, que quelques milliers.
La partie méridionale de l'Etat jouit d'un climat méditerranéen. Ceci lui permet d'être une zone de cultures maraîchères et fruitières (près d'Adélaïde), de vignoble (la vallée de Barossa), de vergers et de vignobles irrigués dans la vallée du Murray et d'élevage laitier à l'extrême Sud Est. Les céréales (blé / orge) associées à l'élevage de moutons sont très étendues dans les péninsules d'Yorke et d'Eyre. Vers le Nord, les précipitations diminuent et seul l'élevage extensif d'ovins s'est développé.
Au delà, c'est le désert de sable et de pierres, avec quelques grands lacs intérieurs (Lacs Gairdner, Torrens, Frome et Eyre). Ils ont la particularité d'être en grande partie desséchés et couverts d'une croûte de sel.

Elle est délimitée par :

- le Territoire du Nord au Nord
- le Queensland au Nord-Est
- la Grande Baie australienne et le bassin sud australien
- la Nouvelle-Galles du Sud et le Victoria au Sud-Est
- l’Australie-Occidentale à l'Ouest

Les régions fertiles et verdoyantes sont peu nombreuses :
- La région d’Adélaïde
- La péninsule de Fleurieu, au Sud d’Adélaïde
- Les vallées de Barossa et de Clare, au Nord d’Adélaïde, productrices de vin.

Pour le reste, plus on va vers le Nord et l’Ouest, plus la terre devient aride, sèche et inhospitalière. Le Nord est une vaste région semi désertique, de lacs desséchés, ponctuée de quelques minuscules villages disséminés.
Mais l’Australie-Méridionale est aussi connue pour sa côte et ses péninsules aux magnifiques paysages.

De l’Est vers l’Ouest :
- La région du Mont Gambier
- La région viticole de Coonawarra et le long lac côtier de Coorong
- La Péninsule de Fleurieu avec, au large, "KangarooIsland"
- La Péninsule de Yorke
- La Péninsule de l’Eyre, émergeant, isolée, dans la Grande Baie australienne
- La plaine de Nullabor, qui s’étend jusqu’en Australie-Occidentale

ADELAÏDE

est la principale ville, Capitale de l’Australie-Méridionale et cinquième ville d’Australie avec 1 070 000 habitants qui représente presque 73 % de la population de l’Etat.

Au début du 19ème Siècle, en Australie-Méridionale vivaient 12 000 Aborigènes. Au cours des décennies suivantes, beaucoup furent massacrés par les colons “blancs” ou succombèrent aux nouvelles maladies que ceux-ci avaient introduites. A l’exception du Nord-Ouest, impropre à l’élevage, ils furent dépossédés de leurs terres traditionnelles par la force. En conséquence, ils se déplacèrent vers les missions et autres lieux d’accueil, où sécurité et rations alimentaires leurs étaient offertes.
De nos jours, la plupart des 16 000 Aborigènes de l’Etat vivent dans des centres urbains tels Adélaïde ou Port-Augusta.

LA PENINSULE DE FLEURIEU

La péninsule de Fleurieu se trouve au Sud d’Adélaïde. Le Golfe Saint-Vincent offre une série de belles plages jusqu’à Cape Jervis.
L’explorateur Nicolas Baudin (1754 – 1803) a donné à la péninsule le nom du Ministre de la Marine de Napoléon, Fleurieu qui avait financé son expédition scientifique en Australie.
Au premiers jours de la colonisation, les colons de la péninsule vivaient de la contrebande. Mais en 1837, le premier port baleinier fut établi dans l’“Encounter Bay” (Baie de la Rencontre), donnant ainsi naissance à la première industrie prospère de la Colonie.
De belles plages de surf jalonnent la côte Sud, accidentée.
A l’intérieur des terres s’étendent une région d’élevage vallonnée et les vignobles de la région de MacLaren Vale (1 520 habitants). Ces vignobles ne sont pas les seuls de la Péninsule. Cette région convient particulièrement bien au vin rouge mais la tendance à la consommation de vin blanc, qui s’est développée dans les années 1970 a poussé les viticulteurs à se diversifier.

KANGAROO ISLAND – L’ILE DES KANGOUROUS

LA “BAROSSA VALLEY” – LA VALLEE DE BAROSSA

Plus de 50 % des raisins à vin australiens sont produits en Australie Méridionale.
La fameuse vallée de Barossa est située à une cinquantaine de kilomètres au Nord-Est d’Adélaïde. Elle est la plus célèbre région productrice de vin en Australie.
La Barossa est une région doucement vallonnée qui s’étend sur 40 km de long et 11 km de large.
Les premiers colons venus s’y réfugier à partir de 1842 fuyaient les persécutions religieuses en Prusse et en Silésie. Ils n’étaient pas viticulteurs mais l’un de ceux qui arrivèrent par la suite sut percevoir le potentiel de la vallée. Aujourd’hui, la vallée conserve une atmosphère germanique liée à l’Histoire.
Avant la Première Guerre Mondiale, les noms des lieux dans la vallée devaient avoir une consonance germanique mais nombre de noms allemands ont été anglicisés par patriotisme pendant la Guerre. Certains ont été ré adoptés après la guerre.
La Vallée de Barossa compte plus de cinquante “wineries” (établissements viticoles). Ils sont souvent ouverts au public et permettent la dégustation de vin gratuite. Dans l’ensemble, les “wineries” obtiennent de bons résultats avec le Cabernet Sauvignon, le Shiraz ou le mélange des deux. Les meilleurs vins blancs sont vinifiés à partir du Riesling.
2 fêtes de la vallée sont réputées :
- Le “Oompah Festival” à Tununda : Mélange de “Fête de la Bière” à Munich et d'un concours pour désigner le meilleur orchestre de oompah du pays.
- Le “Barossa Valley Vintage Festival” qui a lieu tous les deux ans, les années impaires.

LE MURRAY

Le plus grand fleuve d’Australie prend sa source dans les Snowy Mountains, dans les Alpes australiennes. Sur la plus grande partie de son cours, il délimite la frontière entre la Nouvelle-Galles du Sud et le Victoria. Il serpente l’Australie-Méridionale sur 650 km, vers l’Ouest en direction de Morgan puis vers le Sud en direction de la côte, au niveau du lac Alexandrina.
Le fleuve est utilisé pour approvisionner en eau courante Adélaïde et d’autres villes aussi lointaines que Whyalla et Woomera.
Entre la frontière de l’Etat avec le Victoria et Morgan, l’irrigation a permis de transformer des terres improductives en une région de vignobles et de vergers qui porte le nom de “Riverland”.
Le Murray a une longue histoire : Avant l’événement des chemins de fer, il était le Mississippi de l’Australie : Des bateaux à aube effectuaient des liaisons entre l’intérieur et la côte.

LA PENINSULE DE YORKE

La péninsule de Yorke est une lieu de vacances très couru à une distance raisonnable d’Adélaïde. Les deux côtes abritent des plages agréables et offrent de multiples possibilités aux pêcheurs. La pointe de la péninsule est un parc national (le “Innes National Park).
L’économie de la région reposait autrefois sur les mines de cuivre de “Little Cornwall” (Petite Cornouilles) ainsi baptisée en raison de l’origine cornouillaise des mineurs. C’est en effet en 1860 que l’on découvrit du cuivre au Nord de la péninsule (dans le triangle Wallaroo – Kadina – Moonta). Au début des années 1920, l’effondrement des cours du cuivre et la hausse du coût de la main d’œuvre provoquèrent la fermeture de toutes les mines de la péninsule.
A la place, l’agriculture s’y développa et de nos jours, une grande partie de la terre fournit de l’orge et d’autres céréales.

LA PENINSULE D’EYRE

La péninsule doit son nom à Edward EYRE, explorateur qui, en 1841, réussit la première traversée d’Adélaïde à Albany (Australie-Occidentale).
La large péninsule d’Eyre pointe au Sud entre le Golfe de Spencer et la Grande Baie australienne. C’est un lieu de vacances très prisé, doté de belles plages, de baies abritées et de petits ports. Sur la côte Ouest sauvage, il y a de très belles plages de surf et de somptueux paysages.
Au large, c’est le territoire de la baleine australe, de l’otarie australienne et du grand requin blanc. Certaines scènes de “Les Dents de la Mer” y ont été tournées.

THE “FLINDERS RANGES” – LES MONTS FLINDERS

Les Monts Flinders s’élèvent de l’extrémité septentrionale du Golfe Saint-Vincent et s’enfoncent sur 400 km vers le Nord dans l’Outback aride. Au Nord de la région des Flinders, les montagnes sont bordées par des dunes de sable et des lacs salés arides.
La végétation est très diversifiée et colorée. Cette région est dure et sauvage.

L’OUTBACK

C’est une vaste étendue déserte, qui constitue l’extrême Nord de l’Australie-Méridionale. La population y est disséminée.
De grandes parties du Nord-Ouest sont interdites sans permis.
Des terres aborigènes bien sûr, mais aussi la région de WOOMERA :
Dans les années 1950 – 1960, Woomera servit de base de lancement aux fusées expérimentales britanniques et de base pour des essais de lancement d’un satellite sur orbite, dans le cadre d’un projet européen qui échoua.
La zone interdite de Woomera occupe une vaste étendue de terre au centre de l’Etat.
L’agglomération de Woomera, située à l’angle Sud-Est de cette zone st maintenant “ville ouverte” mais joue surtout le rôle de ville de services pour le personnel qui travaille non loin de Woomera.