- EMISSION COMMUNE AVEC LA FRANCE -

LA RENCONTRE FLINDERS - BAUDIN EN 1802

 

 

Sortie des timbres : 4 Avril 2002

Entre la rivalité de la Révolution française, et les guerres napoléoniennes (1792 - 1815), la France et la Grande-Bretagne parrainaient des voyages pour découvrir l'Australie, alors Nouvelle-Hollande.
Emmenés par Nicolas Baudin et Matthew Flinders, les expéditions transportaient des sauf-conduits les protégeant des captures par les bateaux de la marine adverse.
Entre 1801 et 1803, Baudin er Flinders comblent la plupart des trous sur la carte de ce qui était alors la Nouvelle-Hollande. Leurs deux chemins se croisèrent le 8 avril 1802 à "Encounter Bay" (la Baie de la Rencontre) près de la côte de l' Australie méridionale.
Les timbres de cette émission commémorent cette rencontre.

La rencontre

Ayant mis le cap à l'est, Flinders et les hommes de l'"Investigator" aperçurent le bateau français le "Géographe" navigant à l'ouest. Bien que cette rencontre ait mis fin à ses espoirs d'être le premier à cartographier entièrement la côte sud du continent, Flinders proclama que la Terre Napoléon de Baudin couvrait jusqu'à 50 lieues de côte.
Flinders, avec le naturaliste Robert Brown comme interprète accosta le "Géographe". Les deux commandants échangèrent des renseignements sur leurs découvertes et Flinders a appelé leur lieu de rencontre "Encounter Bay" (Baie de la Rencontre). Flinders et Baudin se sont rencontrés de nouveau le matin suivant, échangeant des informations et des plans.
Quand les bateaux se sont séparés, Baudin a continué vers l'ouest avant de retourner au sud de la Terre "Van Diemen's". Flinders a navigué via "King Island" (L'île du Roi) vers une grande baie qu'il a appelé Port Philip. Quelques mois plus tard, les deux explorateurs se sont rencontrés de nouveau à Port Jackson.
Le voyage de Baudin - le cinquième voyage français d'exploration dans les eaux australiennes - a produit un record d'images des côtes et des eaux du continent, précisement au moment où le développement colonial était sur le point de le changer pour toujours. Son expédition a fourni le premier récit d'ensemble sur les Aborigènes de Tasmanie, les dessins et peintures des régions côtières ainsi que des animaux terrestres, marins et des oiseaux.
Les réalisations de Flinders étaient nombreuses et durables. Il fit la première circumnavigation du continent. ses cartes des côtes australiennes étaient si détaillées et précises qu'elles restent utilisées depuis presque deux siècles. Flinders fut le premier cartographe à utiliser le nom "Australie" pour la partie sud du continent.

L'artiste de chaque expédition

Charles-Alexandre LESUEUR (1778-1846)
Assistant artilleur sur l'expédition française, Baudin a recruté Lesueur dans l'espoir d'utiliser ses talents artistiques.

Ferdinand BAUER (1760-1826)
En 1801, Sir Joseph Banks a recruté Bauer - déjà un artiste botanique expérimenté - pour la position de peintre de la nature lors de l'expédition sur l'"Investigator".
La production de Bauer était remarquable. Il a esquissé plus de mille plantes et deux cents animaux durant ce voyage.

Le créateur des timbres

Les timbres ont été conçus par Brian SADGROVE, de Melbourne
Il a utilisé de la documentation historique pour créer des designs tout à fait contemporains.
Brian Sadgrove est un designer hautement respecté, qui a exercé les fonctions de membres du Comité Consultatif du Timbre (The Stamp Advisory Committee). Il conçoit des timbres depuis les années 1970.
Ses timbres récents :
"Federal Parliament - 1901-2001" - 2001
"50ème Anniversaire de la Guerre en Corée" - 2000
"50ème Anniversaire de la Citoyenneté australienne" - 1999
"Héritage maritime : Le roman de la Voile" - 1998

Les timbres d'"Australia Post" :
Le timbre à 45 cents se caractérise par un portrait de Nicolas Baudin, une peinture de Charles-Alexandre Lesueur représentant un kangourou, la carte française de la région d'"Encounter Bay", le "Géographe", l'entête du papier de l'expédition et la signature de Nicolas Baudin.
Le timbre à , dollar 50 se caractérise par un portrait de Matthew Flinders, une peinture de Ferdinand Bauer représentant un perroquet de Port Lincoln, la carte de l'Australie par Flinders, l'"Investigator" et la signature de Flinders.

Les timbres de "La Poste" :
Les timbres français se caractérisent par les deux bateaux, l'"Investigator" et le "Géographe" ainsi qu'une carte montrant les différentes routes prises par les deux bateaux.

Pour avoir le texte en entier en anglais cliquez ici